TRÉSORS DISNEY

Tous les courts métrages, créateurs et raretés des studios Disney : secrets de productions, projets avortés de courts métrages, documents originaux...





Plane Crazy (L'Avion Fou) (1928)

Résumé
Mickey décide de construire un avion avec du matériel de la ferme. Une fois l'avion terminé, il demande à Minnie de monter avec lui pour faire un vol dans les airs à bord de l'appareil...

Analyse
Tout fan de Disney connaît nécessairement Steamboat Willie, mais on ignore trop souvent que c'est Plane Crazy qui marque la toute première apparition de Mickey Mouse en mai 1928. Alors qu'il vient de perdre les droits sur le personnage d'Oswald, le lapin chanceux, Walt Disney invente le personnage de Mickey, qui ne s'appelle d'ailleurs pas encore ainsi, dans un train qui le ramène de New York comme le veut la légende. C'est à ce moment que Disney décide de lancer une nouvelle série avec un nouveau personnage tout en choisissant de le protéger de tout vol comme cela avait été le cas avec Oswald. En mars 1928, Disney vient de perdre ses droits sur Oswald qui est récupéré par Charles Mintz. A cette mauvaise nouvelle s'ajoute le départ de plusieurs animateurs proches de Disney que Mintz a récupéré à son compte. Seuls quelques animateurs, Ub Iwerks, Les Clark ou encore Johnny Cannon lui sont restés fidèles. Au cours d'une réunion de soirée à Lyric Avenue, Disney a l'idée de parodier la traversée en avion de l'Atlantique par Charles Lindbergh à bord du "Spirit of Saint Louis", qui avait eu lieu l'année précédente en mai 1927. Tandis que Walt réalisera le scénario, Ub s'occupera de l'animation. Il est aussi décidé que le court métrage s'appellera Plane Crazy (L'Avion Fou) comme le propose Disney.
Le chantier de Plane Crazy débute à la fin du mois d'avril 1928 dans une relative atmosphère de secret. 
Plusieurs collaborateurs qui ont quitté Disney pour Mintz finalisent les trois derniers épisodes d'Oswald aux studios Disney comme le veut le contrat, avant de rejoindre Mintz définitivement. Il est donc vital pour Walt de garder au secret la production du premier court métrage de Mickey, Plane Crazy. Ub Iwerks en réalise les dessins dans une arrière salle avec Ben Clopton en tant qu'assistant. Le travail d'animation d'Ub Iwerks pour Plane Crazy dure deux semaines à un rythme effréné d'environ 700 dessins par jour. Au cours de cette période, Ub réalise tous les arrières-plans du film ainsi que des affiches pour en faire la promotion et ce, dans le plus grand secret. Walt lui même ainsi que sa femme Lilian, la soeur de Lilian (Hazel Sewell) et la femme de Roy (Edna) ajoutent par la suite l'encre et la peinture aux cellulos dans le garage de la maison des Disney à Lyric Avenue, où des tables ont été installées. Par la suite, les cellulos étaient amenés aux studios et filmés tard dans la nuit par le caméraman Mike Marcus. Cependant, Clopton quitte l'entreprise le 12 mai 1928, une semaine après les départs successifs de Harman, Paul Smith et Hamilton. De plus, il semble que des fuites de la part de Ben Clopton ont eu lieu s'agissant de la production de Plane Crazy.
"Lorsque Walt acheva le scénario de Plane Crazy, le premier cartoon de Mickey, j'étais presque en état de choc. Il m'a lu le scénario et soudain, toute mon angoisse se transforma en une forte objection vis à vis du script. Je m'exclamais : "Mortimer est affreux pour une souris" - Lilian Disney
Plane Crazy est présenté au public au cours d'une séance à Los Angeles le 15 mai 1928, avec un accompagnement musical. Walt y assiste, au fond de la salle, ce qui lui permet de noter les réactions du public face aux différents gags. D'après Ub Iwerks, il y avait à peine quelques rires dans la salle : Plane Crazy n'attire malheureusement pas les foules. En mai 1928, il devient urgent pour Disney de trouver un distributeur pour diffuser son court métrage, afin de rembourser les dettes qu'il a contracté : à lui seul, Plane Crazy a coûté plus de 3,500$. La version muette de du film ne séduit pas les distributeurs, alors que la mode devient le cinéma parlant, débuté avec The Jazz Singer (1927) de la Warner. De plus, les distributeurs estiment que Mickey Mouse est une pâle copie du personnage d'Oswald, sans grand intérêt pour eux. Deux représentants de la Metro Goldwin Mayer (MGM) apprécient Plane Crazy en version muette et le conseillent auprès de Nicholas Schenck, président de la compagnie Loew, en organisant une séance de projection. Cependant, Schenck refuse de signer un contrat pour diffuser le film.


Plane Crazy bénéficie d'une ressortie en version sonorisée au même titre que Steamboat Willie. Le 26 octobre 1928, Carl W. Stalling rejoint Walt Disney à New York. Les deux amis se partagent une suite de deux chambres à l'Hôtel Knickerbocker ; la cohabitation fait que Walt et Carl lavent leurs chaussettes dans le même évier de salle de bain. Mais si tous deux se réunissent, c'est avant tout pour discuter de la bande son des courts métrages de Mickey : Plane Crazy, Gallopin' Gaucho et The Barn Dance (Bal de campagne). Plusieurs musiques sont ajoutées à la bande son de Plane Crazy dont "Yankee Doodle", "Dixie" ou encore "London Bridge", ainsi que des effets sonores comme les bruits de moteur d'avion. Le son est enfin ajouté au court métrage le 29 décembre 1928. La ressortie de la version sonorisée du film le 17 mars 1929 est donc salutaire pour la carrière de Mickey Mouse et pour le devenir des studios Disney. Cependant l'ajout de la nouvelle technique de synchronisation, qui avait véritablement permis à Steamboat Willie de crever les écrans, n'a pas eu le même effet sur Plane Crazy car les sons ajoutés sont purement décoratifs dans un récit où il y a encore peu de dialogues entre les personnages. Cependant, la version sonore du court est mieux appréciée par le public, déjà conquis par l'arrivée du son synchronisé dans les courts métrages d'animation.

Références
BARRIER (Michael), The Animated Man: A Life of Walt Disney
GITLIN (Martin), Walt Disney: Entertainment Visionary 
KRASNIEWICZ (Louise), Walt Disney : A Biography
TELOTTE (J.P), Animating space: from Mickey to Wall-E
WILLIAMS (Pat), DENNEY (Jim), How to Be Like Walt

Vidéos
Plane Crazy sur Youtube (version sonorisée)

Détails
Date(s) de sortie :
15 mai 1928 (version muette) : démonstration à Los Angeles
26 mai 1928 (version muette) : dépôt de copyright
17 mars 1929 (version sonore) par Celebrity Production
17 mars 1929 (version sonore) : première à New York au Mark Strand Theater
9 août 1930 (version sonore) : dépôt de copyright
Noir & Blanc

Réalisation :
Walt Disney
Ub Iwerks

Animation :
Hugh Harman
Rudolf Ising
Ub Iwerks

Encrage :
Edna Disney
Lillian Disney
Hazel Sewell

Caméra :
Mike Marcus

Musique originale :
Carl W. Stalling

Voix originales :
Walt Disney (Mickey Mouse)
Marcellite Garner (Minnie)



 
blogger